Les femmes à bout de souffle, épuisées par la charge mentale

Sur les réseaux sociaux est en train d’émerger un nouveau concept autour de la charge mentale que doivent gérer certaines femmes. Il incombe aux femmes les tâches domestiques, administratives, des rendez-vous médicaux. Toutes ces contraintes s’accumulent et finissent par envahir l’esprit des femmes, jusqu’à ne plus les lâcher. A force de penser à toute la famille, de faire tout le temps quelque chose, c’est leur santé physique et psychique qui est en danger.

Qu'est-ce que la charge mentale ?

La femme d’aujourd’hui pourrait être comparée à Shiva, déesse aux multiples bras. Elles sont organisées entre leur métier, les tâches domestiques, les tâches culinaires, la gestion des enfants, l’organisation des rendez-vous médicaux, les activités extra-scolaires des enfants, la coordination du planning du foyer. Ainsi leur cerveau est sollicité par tout ce dont elles ont en charge. Un chercheur aurait baptisé ce phénomène de la « charge émotionnelle » ou « charge mentale ».

 

Certaines femmes sont tellement surchargées qu’elles ne disposent plus d’un temps nécessaire pour elles !

 

La charge mentale concerne toutes les femmes

Le docteur Aurélia Schneider, psychiatre, aurait commenté : « La charge mentale est pour moi aussi physique et physiologique, notamment quand elles sont enceintes, ou, pour nombre d’entre elles au moment du syndrome prémenstruel. Il s’agit donc d’une charge globale. Femme surmenée est un pléonasme ! Au sein d’un couple hétérosexuel, surtout s’il y a des enfants, elle s’occupe de la maison et doit penser à tout, ce que l’homme ne gèrera jamais, ou très rarement. »

 

N’allez pas croire que les femmes au foyer sont à l’abri de ce surmenage ! Pire encore, n’ayant pas l’alibi du travail, on ne leur pardonne pas la tâche ménagère non effectuée !

 

Aujourd’hui, les jeunes hommes participent plus aux tâches ménagères que leurs aînés. Cependant, les chiffres sont clairs, ce sont toujours les femmes qui sont en charges du foyer ! De ce fait, les hommes ne comprennent pas d’où leur compagne souffre de cet épuisement, étant donné qu’ils ne mesurent pas la gestion familiale et du foyer.

 

Depuis 25 ans, d’après les statistiques INSEE, les hommes contribuent de manière égale aux tâches domestiques, participeraient un peu plus à l’éducation des enfants. Les femmes quant à elles, gèreraient 65% des tâches parentales et 71% des tâches ménagères.

 

Le burn-out, maladie plutôt féminine

Les femmes vont verbaliser davantage leurs émotions. Elles sont également plus exposées que les hommes. La période d’une naissance rend la femme plus vulnérable, ainsi que la ménopause. Tout me métabolisme féminin subit à ses périodes de grands changements.

 

Conséquences de la charge mentale

La charge mentale aura des conséquences sur la santé de la femme, également sur son couple.

 

Au-delà de l’épuisement, certaines femmes peuvent développer des troubles anxieux, des maladies de peau, type psoriasis, eczéma. Maux de ventre, migraines peuvent être des signes d’alerte.

 

Manque de temps, manque d’énergie, mauvaise humeur, autant d’éléments qui vont impacter sur la vie intime. L’homme ne réalise pas toujours le travail fait par leur femme dans la maison et a du mal à comprendre que leur femme ne soit pas disponible et enclins le soir, à faire l’amour avant de se coucher. Au moment de créer la discussion, l’homme aura la tendance à se sentir agressé, estimera qu’il ne suffira à sa compagne de demander davantage d’aide. Et la femme, épuisée, se sentira incomprise et lasse, à devoir expliquer ce qu’il doit faire.

 

Gérer avant d'arriver au burn-out

Nous avons compris le problème. Maintenant, il faut trouver sa solution. Partageons quelques idées pour vous accompagner dans votre épanouissement, avant d’arriver, par votre charge mentale, au burn-out.

 

CONSEIL 1: lister

Avant d’agir, il faut prendre conscience du surmenage. Commencez, vous les femmes, par lister sur 3 jours toute la liste de ce que vous faites. Choisissez deux jours de semaine, un jour de week-end. Notez la cuisine, la vaisselle, les machines, le sèche-linge, le repassage, les rendez-vous médicaux, les trajets pour les enfants, les courses, etc. Ainsi, vous vous rendrez-compte de ce que vous faites et du temps que cela prend.

 

Demandez à ce que votre homme s’implique davantage dans la logistique.

 

Il arrive malheureusement parfois que le dialogue est rompu entre vous et qu’il débouche sur des disputes. N’hésitez pas à venir nous consulter, de manière à débloquer la situation.

 

Conseil 2: Gagner en estime de soi

Faites-vous des compliments. Complimentez ce que vous faites ou votre épouse, dans la journée. Pour elle, pour le foyer.

 

Ne vous comparez pas à l’autre mère au foyer que vous croisez dans la cour en attendant votre enfant ! Car vous ne savez jamais vraiment ce qu’il se passe chez elle une fois qu’elle vous laisse sur le trottoir, repartant à sa vie.

 

Assume-vous telle que vous êtes. Sans culpabiliser ! Apprenez le « lâcher-prise ». Détachez-vous de la perfection que vous souhaitez atteindre.

 

Faites vous un cadeau après chaque tâche ingrate. Offrez-vous un petit bouquet. Ainsi, vous injecter un sentiment positif et vous vous faites du bien.

 

Avant de vous coucher, remémorez-vous 3 actions accomplies dans votre journée, et félicitez-vous-en. On ne parle pas de souvenir négatif, mais bien de vos belles actions.

 

Conseil 3: s'exprimer

Demandez à votre conjoint ce que vous souhaitez. Il ne peut pas savoir ce que vous avez en tête, alors, demandez, parlez ! Vous souhaitez aller au cinéma à 2 ? Dites-le à votre conjoint ! Vous souhaitez qu’il vous accompagne chez le gynécologue ? Demandez-le ! Formulez clairement votre demande, votre besoin. Et lorsqu’il vous répondra favorablement, de manière à lui donner envie de recommencer, remerciez-le !

 

Conseil 4: Un temps pour soi

Apprenez à prendre un temps pour vous. Vous travaillez ? Prenez RTT un jour où les enfants sont à l’école. Vous êtes à la maison ? Mettez les enfants à la cantine. Aménagez-vous une « soupape », un moment pour respirer ! Placez votre rendez-vous chez votre coiffeur, lire, votre rendez-vous médical qui attend depuis 6 mois… Prenez un instant pour prendre soin de vous. Ayez une activité à vous, un soir par semaine.

 


Une société aux exigences trop importantes, engendrant le manque d'estime de soi ?

Aujourd’hui, la femme parfaite brille professionnellement, assure sa vie personnelle, gère d’une main de maître sa vie familiale. Mais, n’est-ce pas une pression de notre société, qui veut faire des Femmes des Wonderwomen ?

 

Devoir avoir une maison impeccable, le dîner fait « maison », « trier, ranger, classer »… Et si vous ne le faites pas vous-même, serez-vous jugés par autrui ? Vous ne serez pas une moins bonne épouse ou une moins bonne mère si tout n’est pas fait par vos deux mains. Ne vous mettez pas la barre trop haute, à part vous dévaloriser, vous n’y arriverez peut-être pas. Apprenez à composer. A déléguer. Soyez épanouie, heureuse. Vous apporterez ainsi plus à votre foyer.

 

Besoin d’une aide ? Juste besoin de parler, de vous confier ? Prenez rendez-vous et venez en discuter avec nous dans notre cabinet de Belfort. Nous sommes là pour vous accompagner. Vous trouverez toutes les informations sur notre page de contact.

Écrire commentaire

Commentaires: 0